SIMULATEUR DE FINANCES PUBLIQUES

Qu'est-ce que c'est ?

 

Un simulateur de finances publiques est un outil informatique qui prend en entrée :

  • l’ensemble des données actuelles (démographie, économie, inventaire de l’Etat etc.)

  • un jeu d’hypothèses/scénarios (démographiques, macro-économiques, comportementale, financières etc.) sur l’avenir

  • une politique publique (par exemple les principes de l’objectif sociétal)

et qui donne en sortie le résultat budgétaire annuel estimé pour les x prochaines années (ou décennies) après un ensemble de calculs financiers plus ou moins sophistiqués.

C'est donc un outil totalement sur-mesure, chaque pays ayant des spécificités uniques.
 
En général, il est développé et utilisé par le département des finances d'un pays.

A quoi ça sert ?

 

Un tel simulateur permet essentiellement de mesurer l'impact d'une loi sur les finances publiques futures pour répondre à certaines questions politiques.

 

Par exemple, un simulateur de finances publiques permet de répondre à des questions du type :

  • quel doit être le taux de cotisation patronale pour que tel système de retraite soit à l'équilibre pendant les 20 prochaines années ?

  • comment fixer tel niveau d'aide social pour que ce soit supportable financièrement à l'avenir

  • est-ce que telle politique migratoire est acceptable financièrement ?

  • etc.

Un simulateur de finances de finances publiques est donc obligatoire pour s'assurer de la compatibilité d'une loi avec le niveau de richesse (ou de dette) d'un Etat. Bien entendu, un simulateur n'est pas une fin en soi. C'est une étape nécessaire pour faire des choix politiques avisés mais le choix de la décision sera toujours une question politique.

A quoi ressemble le simulateur de finances publiques monégasque ?

Il n'y en a pas.